Un des critères d’appréciation du programme de la ville candidate pour la Capitale Mondiale du Livre, est son impact
bénéfique à long terme pour les partenaires impliqués et la société.
A ce titre, le programme présenté par Conakry tient compte de certaines problématiques sociétales comme
l’alphabétisation et la citoyenneté.
Pour les effets à long terme de tout programme, un levier important est la mobilisation et l’implication active de
ses institutions. En effet, une année sera consacrée à la Capitale Mondiale du Livre, les institutions sont permanentes
et durables ; il est donc pertinent de les impliquer à travers des actions concrètes dans la promotion durable du livre
et de la lecture.
Livre et Citoyenneté :
Les citoyens de la ville de Conakry ont des droits et des devoirs comme tous leurs compatriotes. Parmi les droits
fondamentaux on peut citer le droits d’accès aux services publics (sécurité, éducation, culture, santé, hygiène, eau,
électricité…). Faciliter l’accès aux livres au niveau des communautés de base n’est pas seulement répondre à un
besoin qui fait défaut c’est aussi un droit. Dans cette optique, le programme de la ville de Conakry propose de
développer la présence des bibliothèques jusqu’au niveau des quartiers. La ville compte cinq (5) communes qui
regroupent des quartiers découpés en secteurs. L’objectif est d’atteindre la population cible (élèves, étudiants,
citoyens, jeunes) et de le rapprocher des livres afin de promouvoir l’accessibilité et la fréquentation des bibliothèques.
Les bibliothèques communautaires
Une enquête conduite par l’ONG, CECODE sur le quartier de Kobaya à Conakry a révélé que les jeunes y habitant
n’ont pratiquement aucun contact avec les livres. Dans presque tous les foyers, l’opportunité n’est pas offerte aux
enfants de pouvoir lire. C’est en partant de ce constat qu’une bibliothèque communautaire a été créée dans le quartier
de Kobaya pour intéresser les habitants à la lecture. Grâce aux efforts soutenus des animateurs de l’ONG CECODE
notamment à travers la sensibilisation, du porte à porte, de l’implication du personnel enseignant, le modèle de
bibliothèque communautaire de Kobaya a atteint ses objectifs et est considéré aujourd’hui comme une réussite dans
ce domaine.
Dans le cadre de la candidature de la ville de Conakry, le CECODE propose d’exposer et d’étendre son modèle de
bibliothèque communautaire à d’autres quartiers urbains. Le quartier choisi est le Kipé. Un village du livre sera
établi sur une place très fréquentée des jeunes du quartier.
Les maisons de jeunes
Dans chaque Commune de Conakry, existe ou est prévue une maison des jeunes. Il s’agit de créer des animations
dans ces lieux mis à la disposition de la jeunesse.
Public concerné :
- La jeunesse du quartier
- Les troupes artistiques qui répètent dans ces maisons

L’idée est d’organiser des sessions d’alphabétisation en poursuivant le travail exemplaire de l’ONG le “Phare de
Tamara” et de pousser les jeunes lecteurs vers d’autres horizons littéraires utiles pour leur développement personnel.
Il s’agit de poursuivre la réfection des maisons existantes et d’y créer des salles de lecture, des bibliothèques et aussi
de former des éducateurs qui pourront conseiller les jeunes artistes et animer les ateliers d’alphabétisation.
Les enjeux de l’alphabétisation :
Le taux d’alphabétisation en Guinée est encore bien trop faible. Deux personnes sur trois ne savent ni lire ni écrire.
La promotion du livre doit tenir compte de cette caractéristique de la société et proposer des actions visant à
permettre au plus grand nombre de bénéficier des bienfaits de la lecture comme l’information, le divertissement, la
culture.
L’alphabet latin et l’alphabet arabe sont les plus connus en Guinée. Pouvoir lire un livre rédigé dans un de ces
alphabets suppose la maitrise d’un système graphique (alphabet) et la connaissance d’une langue (français-arabe).
Pour la population qui ne maitrise aucune de ces langues, de nouveaux alphabets comme le N’ko et l’Adjami , ont
été développés qui sont plus adaptés à la transcription phonétique des langues africaines. L’enseignement et la
vulgarisation de ces alphabets alternatifs à travers des écrits permettront de toucher plus facilement une grande
partie de la population.
Alphabet N’ko
Inventé en 1949 par le guinéen Solomana KANTE, l’alphabet N’ko est utilisé par plus d’un million de personnes en
Guinée (statistiques 2012). Son inventeur, décédé en 1987 à Conakry, a laissé plus de 183 ouvrages dans de
nombreux domaines (littérature, histoire, sciences, théologie, philosophie). Plus de 2000 titres ont été produits par
ses continuateurs africains et occidentaux. L’espace du patrimoine culturel N’ko couvre plus de 15 pays de l’Afrique
de l’Ouest dont le Mali, la Guinée, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau et le Burkina.
La ville de Conakry propose d’intégrer la vulgarisation et le développement des alphabets alternatifs (N’ko et
l’Adjami) dans son programme en 2017 dans le cadre des outils pour l’alphabétisation. Une attention particulière
sera donnée à l’utilisation pratique et concrète de ces alphabets. A titre d’exemple, une affiche traduite en N’ko est
jointe en annexe qui a été utilisée pour la lutte contre les épidémies à virus en Guinée. Les activités auront pour
objectifs :
· Apprentissage des alphabets alternatifs
· Présentation des organisations et associations partenaires (universités, ONG, sites internet, journaux,..)
· Présentation d’ouvrages pratiques, de bibliothèques
· Concours et prix littéraires
· Outils informatiques

Le calendrier retenu est le suivant :
23 novembre 2017 Journée Solomana KANTE et remise des prix littéraires et scientifiques
Septembre 2017 Caravane urbaine de l’alphabétisation à Conakry
21 février 2018 Journée internationale de la langue maternelle
Les Institutions au service du livre :
Face au défi à relever pour la promotion du livre et de la lecture, une forte implication des institutions à travers des
actions concrètes est nécessaire. D’une part, la sensibilisation et la contribution des acteurs de ces institutions
garantit une mobilisation autour du livre à tous les échelons. D’autre part, les institutions devront prendre des
mesures qui auront des effets à long terme sur le plan législatif ou sur le plan budgétaire. Les institutions,
notamment celles en charge de la promotion de la culture et de l’enseignement, ont la responsabilité de mettre en
place les conditions préalables et nécessaires à la réussite de la Capitale Mondiale du Livre en Guinée.
Document de Politique Nationale du Livre
La Guinée dispose d’un document de politique nationale du livre établi en Septembre 2002. C’est un document clé
pour assurer la promotion du livre. Dans les actions prioritaires à engager par les institutions dans le cadre de la
candidature de la Guinée doit figurer la mise à jour, la diffusion, la vulgarisation et l’adoption par les autorités du
pays du document de Politique Nationale du Livre. Avec la participation et la contribution de tous les acteurs de
l’industrie du livre, des mesures incitatives devront être adoptées et appliquées comme les subventions ou la création
d’un Fonds national d’aide au livre.
Accords de Florence et de Nairobi
La Guinée n’a pas ratifié l’accord de Florence et son annexe dit accord de Nairobi. Ces accords ont pour but de
diminuer voire de supprimer les taxes douanières sur le matériel à caractère éducatif, scientifique ou culturel. En
cas de sélection de Conakry comme Capitale Mondiale du Livre en 2017, ce serait un atout supplémentaire pour
faire ratifier ces accords par l’Assemblée Nationale. Avec le soutien des députés des cinq communes de la ville des
actions seront menées dans ce sens auprès des autorités et du gouvernement pour pouvoir baisser le coût du livre
en Guinée.
Les livres institutionnels
Pour l’année 2017, plusieurs institutions seront invitées à produire, présenter ou faire connaitre la bibliographie
qui les concerne. Citons quelques institutions comme la Présidence, l’Assemblée Nationale, les Forces de Défense,
le Ministère des Affaires Etrangères, etc.
La Bibliothèque Nationale de Guinée
La pose de la première pierre de l’édifice de la Bibliothèque Nationale a eu lieu le 25 mars 2015 à Conakry dans
l’enceinte de l’Université. Sur un terrain de de 6400 m2 , un bâtiment de R+3 étages sera construit qui abritera
l’ensemble des documents de la bibliothèque et permettra au public de faire des consultations dans des locaux
appropriés.
C’est l’aboutissement d’un long processus pour la conservation et la gestion du patrimoine documentaire écrit de la
Nation. Caractérisée par un abandon quasi-total dans les années passées, les conservateurs actuels ont fourni des
efforts remarquables et louables pour sauver un grand nombre de documents (environ une trentaine de milliers)
précieux pour la mémoire de la Nation. Ces documents sont stockés dans un local au Musée National où les
conditions matérielles sont loin de satisfaire les normes en la matière et restent préoccupantes pour leur intégrité.

La candidature de la ville s’inscrit dans une dynamique de soutien aux projets pour l’amélioration des infrastructures
dédiées aux livres. A cet effet, l’inauguration de cette nouvelle bibliothèque en 2017 est un objectif inscrit dans le
programme proposé. Deux journées sont également prévues pour l’information et la sensibilisation du public, de la
communauté scientifique et littéraire, sur la conservation du patrimoine écrit de la Guinée.
Une journée Portes Ouvertes présentera l’organisation, les missions, les réalisations, les objectifs et les défis de la
Bibliothèque Nationale de Guinée.
Dans le but de faire connaitre la collection de la Bibliothèque Nationale au grand public, une Exposition sur les
Fonds documentaires est prévue, en particulier les documents uniques et rares du Fonds Traite et Esclavagisme.

Sponsors Majeurs

A Propos

Préparatifs

Campagne de mobilisation mondiale
21 septembre 2015 au 31 mars 2017
Washington, New York, Montreal, Chicago, Paris, Milan, Turin, Francfort, Bruxelles, etc.
Tous ensemble pour Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017.

A Propos de Nous

Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017 - Un évènement culturel mondial de l'UNESCO. Pour une année (23 avril 2017 - 22 avril 2018), Conakry sera le cœur de nombreuses activités culturelles et littéraires.

Restez connectés:

Contacts

Pour tout renseignement, écrivez-nous ou appelez-nous:

Visiteurs:

  • Total Visitors: 1554250